Lexique de l’imprimeur

Fichiers – Mise en Page

Papier

Impression

Reliure

Le monde de l’imprimerie comporte de nombreux termes techniques, qu’il est important de maîtriser pour pouvoir mener à bien un projet.

Retrouvez dans cette section le vocabulaire incontournable concernant la réalisation des fichiers d’impression et le travail de mise en page d’un livre.

Achevé d’imprimer

Adobe InDesign

Autoédition, autopublication

Doubles pages avec fonds perdus

Échelle de gris

EPS

Espace L*a*b*

Folio

Fonds perdus (bleed en anglais)

Gabarit

ISBN

Justification

Ligne veuve

Ligne orpheline

PDF

Première de couverture

Quatrième de couverture

Résolution

RVB

Solides

Achevé d’imprimer

Section généralement incluse à la fin d’un livre, qui fournit au lecteur des informations sur la composition et l’impression du livre : les polices utilisées, le papier, le nom de l’imprimeur et de l’éditeur. C’est une tradition qui s’est un peu perdue avec le temps, mais elle donne pourtant toutes ses lettres de noblesse au livre.

Nous ne prendrons pas l’initiative d’inclure nous-mêmes un achevé d’imprimer dans les livres que nous imprimons. Mais si vous en souhaitez un, nous vous fournirons les spécificités du papier.

Adobe InDesign

Logiciel de publication assistée par ordinateur (PAO) de référence sur le marché de l’imprimerie. Il a été conçu pour la mise en page de livres, de magazines, de journaux et de tous types d’imprimés.

Autoédition, autopublication

Processus par lequel un auteur publie un livre à ses frais. Avant la création des premières maisons d’édition, au milieu du XIXe siècle, c’était le seul moyen de publier un livre. Il existe aujourd’hui des solutions d’autoédition professionnelles pour accompagner les auteurs de A à Z dans la publication de leur manuscrit, comme par exemple au Québec BouquinBec.

Doubles pages avec fonds perdus

Les doubles pages font partie des éléments les plus techniques dans un livre sauf si vous faites un livre broché ou une reliure spirale.

A éviter à tout prix : ne mettez jamais un visage à cheval entre les deux pages, sinon vous prenez le risque de voir le nez de votre sujet disparaître dans le dos au centre du livre (voir exemple ci-dessous).

A éviter si possible : les lignes diagonales sur ce type d’image qui ne pardonne pas la moindre approximation, ou alors demandez-nous une épreuve, puis ajustez vos fonds perdus.

Pour mettre toutes les chances de votre côté, prévoyez une superposition entre la page de gauche et la page de droite de 4 mm à l’intérieur de chaque page pour une reliure allemande et 5 mm pour une reliure caisse. Consultez-nous si vous avez besoin de plus d’explications.

Échelle de gris

Nuancier monochrome qui permet l’évaluation du niveau de gris. La gamme des nuances de gris sert à effectuer la reproduction des images noir et blanc, allant du gris le plus léger jusqu’au noir 100 %.

EPS

Un fichier EPS (Encapsulated PostScript) est un fichier Postscript encapsulé, c’est-à-dire qu’il peut être encapsulé dans un autre fichier, comme par exemple un fichier natif Adobe InDesign. Créé par Adobe, c’est un format ouvert qui permet notamment de décrire des images constituées d’objets vectoriels ou bitmap en conservant toutes leurs qualités vectorielles. Il est très prisé des graphistes professionnels, principalement sur le logiciel Illustrator.

Espace L*a*b*

Espace colorimétrique utilisé depuis 1976 pour caractériser une couleur en fonction de trois paramètres : L représente la clarté, a représente la couleur sur un axe du vert au rouge et b sur un autre axe du bleu au jaune. Aussi appelé CIELAB, c’est le système de représentation des couleurs le plus conforme à la perception de l’œil humain.

Folio

Numéro de la page qui est, en général, indiqué au bas de la page du livre, ou sur le côté extérieur de la page. On ne met pas de folio sur les pages blanches, ni sur les pages de titre, de dédicace, d’épigraphe ou de crédits. Certains éditeurs ne mettent pas non plus de folio sur une page qui annonce une nouvelle partie du livre. Certaines pages liminaires peuvent être foliotées en chiffres romains comme la table des matières, la liste des tableaux et des illustrations, la liste des abréviations et des sigles, la préface, la dédicace, l’épigraphe, les remerciements, l’avant-propos et l’avertissement. À partir de l’introduction, on utilise les chiffres arabes en reprenant la numérotation des pages à partir du chiffre 1. Les pages annexes (les annexes, les appendices, la bibliographie, l’index et le glossaire) sont elles aussi en chiffres arabes.

Vous pouvez consulter le guide sur la pagination de la banque de dépannage linguistique à ce sujet en cliquant ici.

Fonds perdus (bleeds en anglais)

Matière imprimée supplémentaire que l’on ajoute à l’extérieur du format fini pour que le livre ait la meilleure finition possible au moment de la coupe. Il y a besoin de fonds perdus lorsqu’il y a des éléments (image, photo, fond de couleur, ligne) proches du bord du format fini. C’est le cas pour pratiquement toutes les couvertures. Si vous n’avez pas de fonds perdus, vérifiez que vous n’avez aucun élément à moins de 5 mm du bord du format papier.

Voir notre vidéo explicative pour plus de détails.

Gabarit

Modèle qui trace les limites à l’intérieur desquelles le texte sera placé pour toutes les pages intérieures d’un livre, hormis les pages de sommaire, de crédits, de bibliographie et d’index qui sont différentes pour des raisons pratiques. Lisez notre article sur le gabarit de mise en page ici.

ISBN

Le numéro international normalisé du livre (International Standard Book Number en anglais) est un numéro d’identification que vous pouvez obtenir gratuitement et qui est requis pour la vente et la distribution d’une publication au Canada. Il est utilisé par les libraires, les éditeurs et les bibliothécaires. Consultez l’article de BouquinBec sur l’ISBN pour en savoir plus.

Justification

En typographie, c’est la largeur la plus longue que peut avoir une ligne de texte à l’intérieur du livre. La dimension de cette largeur peut être calculée selon la règle du nombre d’or, telle qu’expliquée dans notre article sur le gabarit de mise en page.

Ligne veuve

Première ligne d’un paragraphe se trouvant à la dernière ligne d’une page.

Ligne orpheline

Dernière ligne d’un paragraphe se trouvant à la première ligne d’une page.

PDF

Le PDF, abrégé de Portable Document Format en anglais, est un langage de description de page inventé par Adobe en 1992. Il permet de conserver les éléments de mise en page d’un document (polices de caractères, images et autres) peu importe le logiciel ou système d’exploitation utilisé pour l’imprimer ou le visionner. Le PDF est le format de fichier que tous les imprimeurs utilisent.

Première de couverture

Également appelée C1, la première de couverture est tout simplement la page de couverture du livre, sur laquelle on trouve notamment le titre et le nom de l’auteur.

Quatrième de couverture

Également appelée C4, la quatrième de couverture est la page située à l’arrière du livre sur laquelle on trouve habituellement le résumé et la présentation de l’auteur.

Résolution

Nombre de points par unité de longueur qu’une image peut compter sur un écran ou du papier. Elle se mesure en points par pouce (ppp) ou dots per inch en anglais (dpi) et renseigne donc sur la qualité des images. L’idéal est que ces dernières soient en 300 dpi. Chez Rapido, nous refusons d’imprimer au-dessous de 200 dpi sauf autorisation expresse de nos clients. Ne confondez pas la résolution avec la définition d’un écran par exemple, qui donne le nombre de pixels affichés sur un écran (ex: 1280 x 1024).

Source : Arka

RVB

Le rouge, vert, bleu (RVB) ou RGB en anglais (red, green, blue), est un système colorimétrique informatique qui fonctionne par synthèse additive.

Il permet à un écran de représenter n’importe quelle couleur, en combinant les trois couleurs primaires grâce à une grille de couleurs.

On n’utilise pas des fichiers RVB pour l’impression, mais on convertit les fichiers au moment de leur export en PDF en CMJN (cyan, magenta, jaune, noir) ou CMYK en anglais (cyan, magenta, yellow, key) afin d’obtenir un rendu plus fidèle des couleurs.

Source : Primoprint

Solides

Terme utilisé en imprimerie pour désigner tous les éléments graphiques qui ne sont ni du texte ni une image sans dégradés, qu’ils soient gris ou en couleur.

On utilisait autrefois également le terme ben-day, du nom de l’illustrateur Benjamin Day qui mit au point cette technique d’impression tramée (avec des lignes de points). Ce fut un progrès considérable dans la reproduction des couleurs, qui n’était réalisée jusqu’à la fin du XIXe siècle que par l’utilisation de teintes d’encre directes.

Avec la technique de Day, on peut par exemple composer un rouge orangé avec un tramé jaune de 90 % et un tramé magenta de 30 %.

Source : Enacademic

Nos Services

courts tirages/délais

Impression de vos commandes de 25 à 1 000 exemplaires en quelques jours seulement

impression couleur

Production de vos projets de livres couleur avec la plus haute qualité disponible sur le marché

pour les éditeurs

Nos solutions flexibles et innovantes, spécialement conçues pour vous soutenir dans vos activités