Comme nous l’écrivions dans notre précédent article, nous avons décidé de nous mettre dans la peau d’un photographe qui souhaiterait acheter une imprimante jet d’encre couleur.

Pour notre étude, nous avons choisi de nous concentrer sur les deux marques qui font référence sur le marché, à savoir Canon et Epson. Autant vous le dire, notre choix entre ces deux marques n’a pas été facile. Nous avons d’ailleurs changé plusieurs fois d’avis. Après avoir étudié en détail tous les paramètres de ces machines, nous avons noué des discussions avec des utilisateurs pour bénéficier de leur retour d’expérience, puis nous avons longuement discuté avec les experts de Lord Photo. Nous vous proposons de partager toutes ces réflexions avec vous.

Les machines que nous vous présentons ici sont capables de produire des images avec une qualité professionnelle et ce, pour les raisons suivantes :

  • D’une part, elles utilisent des encres pigmentaires qui permettront à vos œuvres de durer des centaines d’années au lieu de quelques mois seulement avec des encres à base de colorants ;
  • D’autre part, elles utilisent respectivement 10 et 12 couleurs différentes pour couvrir un spectre vraiment très large, produisant des couleurs plus saturées, des noirs plus profonds et des gris plus nuancés.

Chaque constructeur propose une machine en format A3+ et une autre en format A2. A vous de décider le modèle qui correspond le mieux à vos besoins et à vos moyens :

  • Pour Epson, ce sont respectivement les SC-P700 (A3+) et SC-P900 (A2) ;
  • Pour Canon les ImagePROGRAPH Pro-300 (A3+) et Pro-1000 (A2).

Epson
SureColor SC-P700

Epson
SureColor SC-P900

Canon
ImagePROGRAPH Pro-300

Canon
ImagePROGRAPH Pro-1000

Présentation des imprimantes jet d’encre Epson

Les imprimantes Epson SC-P700 et SC-P900 utilisent toutes les deux la même technologie avec des encres de la gamme Ultrachrome HD. Par rapport aux machines de la précédente génération, vous disposez d’une Dmax* supérieure de 10% avec une valeur de 2,86 sur papier brillant, ce qui est vraiment excellent.

*Dmax (ou densité optique) : valeur du noir le plus profond mesuré après impression. La Dmax d’un papier peut varier selon plusieurs critères (mode d’impression, choix de l’imprimante et de la technologie d’encre associée, etc.)

Grâce à une nouvelle encre violette, le gamut progresse lui aussi de 6%. Epson garantit maintenant la reproduction de 99% des couleurs Pantone. Qui dit mieux ?

Cet équipement utilise également deux noirs :

  • Un noir photo pour les papiers brillants ou barytés (papiers couchés, l’encre ne pénètre pas dans le papier) ;
  • Et un noir mat pour les papiers mats, non couchés, qui absorbent une partie de l’encre.
Source : LDLC
Il faut noter enfin qu’avec cette nouvelle génération de presses, vous n’avez plus besoin de purger le noir quand vous passerez d’un papier couché à un papier mat, ce qui est à la fois plus simple, plus rapide et plus économique. Autre innovation apportée par Epson, vous n’avez plus besoin de choisir le type de noir sur le menu de pilotage de la machine car c’est le profil du papier qui le déterminera à votre place.
Si vous ajoutez à cela la possibilité d’imprimer en panoramique et la capacité de ces machines à produire des noirs et blanc sur papier mat avec un rendu proche de l’argentique, vous pouvez comprendre qu’à ce stade nous nous sentions assez sûrs que notre choix s’orienterait plutôt vers Epson.

Vous pouvez regarder cette courte vidéo du constructeur qui vous permettra de vous faire une première idée.

Et pour aller plus loin, vous pourrez lire plus bas dans cet article, un tableau comparatif, qui, sans être exhaustif, vous donnera les informations essentielles pour faire votre choix.

Présentation des imprimantes jet d’encre Canon

Disons-le tout de suite, les machines Canon (Canon ImagePROGRAPH Pro-1000 & ImagePROGRAPH Pro-300) sont particulièrement séduisantes.

Source : X-rite
Tout d’abord, leur prix est plus attractif que ceux d’Epson.

Autre gros avantage, il n’est pas forcément nécessaire de calibrer l’imprimante pour obtenir d’excellents résultats, ce qui vous permettra également de vous contenter d’un spectro X-Rite i1Diplay Pro au lieu d’un Color Checker Studio, avec une économie supplémentaire de près de 400 $ tout de même.

Techniquement, l’offre est de très haut niveau :

  • Le gamut est légèrement plus grand que celui des machines Epson, avec des résultats particulièrement remarquables dans les tons foncés ;
  • Si Epson imprime mieux le N&B sur papier mat, c’est Canon qui produit les meilleurs rendus N&B sur papiers brillants et barytés ;
  • L’utilisation d’une encre transparente Optimizer permet d’éviter les écarts de brillance dans les zones où il n’y a pas d’encre ;
  • La tête d’impression peut être changée pour un prix raisonnable ;
  • La qualité de fabrication semble meilleure, ce qui se ressent vraiment au niveau du poids.

Tableau comparatif des options

Voici un tableau comparatif pour alimenter votre réflexion.

Epson SC-P700 Epson SC-P900 Canon ImagePROGRAPH Pro-300 Canon ImagePROGRAPH Pro-1000
Format max A3+ A2 A3+ A2
Résolution 2880 x 1440 DPI 5760 X 1440 DPI 4800 X 2400 DPI 2400 X 1200 DPI
Centrage dans le papier Excellent Excellent Doit être ajusté lors de l’impression Doit être ajusté lors de l’impression
Encres Ultrachrome Pro10 Ultrachrome Pro10 ChromaOptimizer 9 couleurs + Optimizer pour combler les blancs ChromaOptimizer 11 couleurs + Optimizer pour combler les blancs
Nombre de noirs 2 : 1 pour le mat et 1 pour le brillant 2 : 1 pour le mat et 1 pour le brillant 2 : 1 MBK pour le mat et 1 PBK pour les brillants et barytés 2 : 1 MBK pour le mat et 1 PBK pour les brillants et barytés
Encres (suite) Possède 2 couleurs de plus que la Pro-300 : un Magenta photo et un bleu foncé
Gris 2 2 2 2
Dmax 2,86 sur papier mat et 3 sur papier brillant
Technologie : Carbon Black Driver
2,86 sur papier mat et 3 sur papier brillant
Technologie : Carbon Black Driver
Contenance cartouche 50 ml 50 ml 80 ml 80 ml
Qualité N&B Plus neutre, profondeur sur les papiers mats, rendu argentique Plus neutre, profondeur sur les papiers mats, rendu argentique Excellent sur gloss ou baryté, au-dessus de l’Epson pour les dégradés Excellent sur gloss ou baryté, au-dessus de l’Epson pour les dégradés
Prix cartouche 65$, soit 1,30$/ml 65$, soit 1,30$/ml Moyenne de 108$ soit 1,35$/ml Moyenne de 108$ soit 1,35$/ml
Nombre de chargements 3 dont 1 rouleau (support en option) + CD 3 dont 1 rouleau (support en option) + CD 2 2
Epson SC-P700 Epson SC-P900 Canon ImagePROGRAPH Pro-300 Canon ImagePROGRAPH Pro-1000
Rouleau Oui, sans support Oui Non Non
Grammage maxi Epaisseur : 1,5 mm Epaisseur : 1,5 mm 380 gsm Epaisseur : 1,5 mm
Durée de vie des tirages 200 ans en couleur et 400 en N&B 200 ans en couleur et 400 en N&B Non précisé Non précisé
Calibrage A faire A faire Possibilité d’un profil générique Possibilité d’un profil générique
Vitesse A3 en 2’23’’ A2 en 2’23’’ A3 en 2’50’’ A2 en 4’10’’
Divers Pas d’encre transparente pour les blancs Pas d’encre transparente pour les blancs Qualité de fabrication supérieure Qualité de fabrication supérieure
Connectivité Wifi, USB 2.0, Ethernet Wifi, USB 2.0, Ethernet Wifi, USB 2.0, Ethernet Wifi, USB 2.0, Ethernet
Dimensions 51,5 x 37 x 18,5 cm 68 x 37,5 x 25 cm 64 x 38 x 20 cm 72,5 x 43,5 x 28,5 cm
Le gros + Profondeur des noirs sur papier mat Profondeur des noirs sur papier mat Pas de calibrage nécessaire pour obtenir la meilleure qualité Pas de calibrage nécessaire pour obtenir la meilleure qualité
Le gros – Son côté plastique vs le prix Son côté plastique vs le prix Pas d’impression en rouleau pour les panoramiques
Qualité en retrait sur papier mat
Pas d’impression en rouleau pour les panoramiques
Qualité en retrait sur papier mat
Poids 12,6 kg 19,6 kg 14,3 kg 32,3 kg
Prix 1 095 $ 1 675 $ 1 050 $ 1 400 $
Epson SC-P700 Epson SC- P900 Canon ImagePROGRAPH Pro-300 Canon ImagePROGRAPH Pro-1000

 

Les prix indiqués sont purement indicatifs. Ils peuvent évoluer en fonction des hausses de prix décidés par les fournisseurs et leurs revendeurs. Méfiez-vous par-contre des encres génériques à bas prix. Si les économies sont séduisantes, la qualité risque de vous décevoir.

Ne vous formalisez pas non plus sur les DPI, car c’est du marketing à l’état pur de la part des constructeurs. Ce n’est pas la plus haute résolution qui donnera les meilleurs résultats. A l’œil nu, vous ne verrez aucune différence.

Notre choix fut difficile !

Chaque marque présente des arguments convaincants. Dans un premier temps, nous avons été déçus que Canon ne propose pas l’option impression panoramique. Ce pourrait être une cause rédhibitoire pour certains photographes.

Puis l’avantage est repassé du côté de Canon, pour les raisons suivantes :

  • Il n’y a pas forcément besoin d’une calibration pour produire des images de qualité ;
  • L’encre transparente Optimizer permet d’éviter les différences de reflets sur les zones blanches, c’est un plus sur les papiers couchés brillants ;
  • La tête d’impression est interchangeable ;
  • Le prix est plus attractif, surtout la Pro-1000 (format A2) et si vous pensez, à juste titre, vous passer du calibrage de l’imprimante, vous ferez pour cette presse une économie globale de presque 700 $ ;
  • Sa fabrication semble nettement plus robuste (13 kgs de plus sur la balance tout de même !)

Oui mais, si vous préférez les papiers mats, comme c’est notre cas, alors vous considérez sans doute que tous ces avantages ne valent pas la supériorité de rendu offerte par Epson sur ces supports. Comme l’écrit Arnaud Frisch dans son blogue : « la nouvelle formulation des encres pigmentaires Epson permet d’obtenir des noirs sensiblement plus profonds qu’avec cette Canon Pro-1000 et c’est particulièrement frappant sur des papiers mats… Avec la Canon Pro-1000, les noirs imprimés sur ces papiers Fine Art ne seront jamais vraiment noirs profonds mais seulement gris très foncés. »

En résumé, la différence entre les machines peut se résumer à un petit nombre de points :

Compétitivité des prix
Victoire de Canon !

Qualité de fabrication

Victoire de Canon !
Impression panoramique

Victoire d’Epson !

Rendu N&B sur papier mat

Victoire d’Epson !

Finalement, c’est après avoir discuté avec les experts de Lord Photo, que nous avons opté pour Canon et cela pour une raison qui ne faisait pas partie de notre étude : le service après-vente. Et sur ce point, il semble bien que Canon l’emporte haut la main.

Notre expérience dans l’imprimerie nous a appris que les machines tombent en panne et dans ces situations la qualité du support technique est cruciale, si vous voulez continuer à produire.

Au fait, quel format choisir ?

Le format A3+ est suffisant pour la plupart des amateurs puisqu’ils vous permettent déjà de produire des formats de 13 x 19’’ (33 x 48,3 cm pour les Français).

Si par contre, vous envisagez de produire des tirages pour les vendre, vous devrez peut-être prévoir le format A2 (17 x 22’’, soit 43,2 x 55,9 cm).

Conclusion

Au moment où nous écrivons ces lignes, nous sommes sur le point de confirmer notre commande pour une presse Canon ImagePROGRAPH Pro-1000. Nous avons maintenant hâte d’entrer dans le vif du sujet. Et avec Lord photo, nous allons pouvoir croiser nos expériences puisqu’ils utilisent déjà cette presse Canon. Cet avantage supplémentaire ne fait que renforcer la validité de notre choix.

Nous espérons que cette petite étude comparative vous aura permis d’enrichir votre réflexion. Et si vous avez un choix différent du nôtre, n’hésitez pas à nous en parler, ce qui ne manquera pas d’alimenter notre réflexion et d’enrichir la communauté de débats intéressants.