Une année de plus touche à sa fin, et Rapido Livres célèbre joyeusement son 9ème Noël.

2021 aura été une excellente année, l’année du rebond, après une année 2020 de remise en question. Tous les projets que nous avions annoncés l’an dernier ont été lancés et ils apportent satisfaction à nos clients : Archerie pour les services de presse, FlexRapido pour les grands éditeurs qui veulent diminuer leurs inventaires et même une nouvelle solution dont nous vous reparlerons en 2022 : EasyRapido.

Nous avons battu tous nos records de production, complété plus de 2800 projets d’impression/de réimpression, doublé la taille de nos effectifs, et confirmé notre statut d’imprimeur le plus rapide du Canada… Rapido met le cap sur l’avenir avec confiance et détermination !

Pour terminer cette année en beauté, nous avons décidé de donner la parole à quelques membres de notre équipage. Vous échangez régulièrement avec certains d’entre eux, mais d’autres vous sont inconnus et jouent pourtant un rôle précieux dans notre organisation… voici leurs visages et leurs conclusions sur cette belle année.

L’ÉQUIPE COMMERCIALE

Yann Jadis

Basé en Ontario et présent depuis les premiers pas de Rapido, Yann est l’homme pour qui le télétravail a commencé bien avant que le mot n’existe : “Ma mission est d’être à l’écoute des besoins des éditeurs, afin de développer des offres innovantes, qui leur permettront de repenser le modèle traditionnel de l’édition. De ce point de vue-là, l’année qui vient de s’écouler a été très productive, avec notamment la mise en place de nos offres Archerie et FlexRapido”.

Ce qui fait le succès de Rapido selon lui :
Un savoureux mélange de jeunesse, d’expérience, et une approche collaborative.

Son projet préféré de 2021 :
Un livre retenu pour le prix Giller pour lequel il a fallu casser les barrières classiques de l’impression à court tirage et proposer des impressions segmentées pour s’assurer que le livre soit disponible à temps.

Ce qu’il espère trouver au pied du sapin le 25 décembre :
Comme chaque année des bandes dessinées, pour compléter ma collection !

Le titre du livre qu’il écrira (peut-être) en 2022 :
Médias sociaux : Brûlez-moi tout ça !

Jordan Dessertine

Embarqué dans l’aventure Rapido depuis près de 5 ans, et musicien de haut vol dans ses temps libres, Jordan met chaque jour à profit ses connaissances en matière d’harmonie pour faire le pont entre l’atelier et les clients. De la même manière que les notes de sa voix résonnent au rythme de celles de sa guitare, il s’assure que le calendrier de production de Rapido s’adapte à vos calendriers de publication : “Chez Rapido, nous cherchons à apprendre et à évoluer côte à côte avec nos clients, et pour cela il faut se parler, entretenir et maintenir un contact régulier. Prendre une commande d’un client c’est bien, mais c’est dans une vue à long terme et le développement de relations mutuellement bénéfiques que je me retrouve vraiment le plus”.

Que ce soit au bureau, ou en télétravail l’autre moitié du temps, Jordan a toujours ses courriels ou son téléphone à portée de main, et tient à souligner le caractère essentiel de la communication : “Mon conseil en or à tous ceux qui souhaitent travailler avec nous ? Communiquez tôt et souvent avec votre représentant commercial. Une simple conversation est bien souvent le meilleur moyen d’éviter une contrariété plus tard dans le processus”.

La raison pour laquelle il pense que Rapido a de beaux jours devant lui :
Selon moi, l’environnement de travail chez Rapido est exceptionnel. Nous sommes une équipe jeune et dynamique. Il y a une forte confiance dans l’équipe, j’ai confiance en mes collègues et je sens qu’ils ont confiance en moi. Cela donne le goût de prendre charge de mon travail et d’y exceller.

Au fil des années, je vois aussi comment les clients deviennent plus que des clients. C’est toute une communauté de professionnels de l’édition et d’auteurs qui se bâtit autour de cette entreprise et de ce qu’elle accomplit. Je vois Rapido comme un véritable centre de gravité du monde du livre. Beaucoup de nouvelles idées naissent ici et sont réalisées par l’équipe.

Le titre du livre qu’il écrira (peut-être) en 2022 :
La part de toi qui m’habite : un recueil de poésie

Sa bonne résolution pour la nouvelle année :
Continuer d’approfondir mes connaissances des systèmes humains et leur bon fonctionnement dans ma Maîtrise en Human Systems Intervention, en cours à l’université Concordia.

UN NOUVEAU CHEZ RAPIDO

Alexis Charlier

Arrivé au Québec en début d’année, Alexis est venu renforcer l’équipe commerciale de Rapido dans le courant de l’été pour nous permettre de répondre au nombre toujours plus grand de demandes que nous recevons. Avec lui, les études de prix pour de nouveaux clients sont envoyées en 24 heures maximum : autant dire que Rapido n’est pas prêt de changer de nom !

Ce qui l’a convaincu de s’engager avec Rapido :
N’ayant pas d’imprimante chez moi, rejoindre Rapido était pour moi la solution parfaite pour pouvoir imprimer gratuitement mes billets d’avion pour rentrer en France à Noël… plus sérieusement, c’était un nouveau challenge très attirant de découvrir cette industrie et de remplir les missions que l’on me proposait. J’ai tout de suite aimé la philosophie d’entreprise et la manière dont Rapido veut changer les méthodes de consommation de l’industrie. C’est une compagnie dans l’air du temps, composée d’une équipe dynamique, motivée et chaleureuse.

Ce qu’il espère pour 2022 :
J’espère que l’équipe va continuer de s’agrandir, que nous allons pouvoir développer tous les beaux projets qui trottent dans nos têtes. Et il faut aussi que je reparle à Simon de l’idée d’investir dans une auto orange pour des livraisons Rapido en quelques heures à peine…

L’ÉQUIPE DE PRODUCTION

Cory Lalonde

Il y a Edward aux mains d’argent, et dans notre équipe nous avons Cory aux mains d’or : quand elles ne tiennent pas des baguettes de batterie lors de ses concerts, les siennes sont celles par lesquelles passent littéralement tous les livres de l’atelier : “Je suis un peu perfectionniste… donc je m’assure que les coupes (des blocs de pages intérieures) sont nickel et que les couvertures sont bien coupées droites afin de simplifier la reliure !”.

Écart d’un demi pouce ? Contrôle du sens du grain ? Rien ne lui échappe :J’aime bien manipuler le papier, apprendre à opérer des nouvelles machines. Mais surtout sortir un beau produit final. De plus, j’aime bien me lancer chaque jour le défi de dépasser la quantité de production visée !”.

Sa règle d’or que tout le monde devrait suivre au quotidien :
Mon conseil ne s’applique pas uniquement aux éditeurs… c’est tout simplement une façon de travailler : mets-toi à la place de celui qui est après toi dans la chaîne de production ou le travail d’équipe, assure-toi de bien faire ta part pour que ce soit agréable pour le prochain.

Ce qu’il espère trouver au pied du sapin le 25 décembre :
Une carte d’accès à la bâtisse de Rapido, pour ne plus avoir à emprunter celle de Simon les fins de semaine où il y a besoin de venir produire des commandes en urgence !

Henri Dulac

Responsable de production en chef, Henri gère le calendrier de l’atelier avec, bien souvent, des contraintes à côté desquelles les films de Tom Cruise passeraient pour des “Missions pas si difficiles que ça“. Il fait partie de ces gens pour lesquels le mot “problème” n’existe pas : “Je suis toujours dans une position d’amélioration continue. Il faut sans cesse retravailler les processus, s’ajuster sur des détails et prendre des décisions afin de répondre au mieux à l’attente du client”.

L’endroit où vous pourrez le trouver à coup sûr chez Rapido :
Même par téléphone, je ne suis pas forcément facile à joindre ; vous pouvez me chercher… entre le four et le moulin !

Le succès de 2021 dont il est le plus fier :
Une énième réimpression de My Conversations With Canadians. C’est toujours un plaisir de travailler sur les projets de Jay de la maison d’édition Book*hug Press. Moi qui aime les chiffres, ce titre représente 2200 livres produits en 10 commandes en 2021… vive le modèle Rapido !

Son conseil aux éditeurs pour une année 2022 réussie :
Imprimer moins de livres à la fois et réimprimer souvent (et avec des images en 300 dpi minimum dans les fichiers !)

Le titre du livre qu’il écrira (peut-être) en 2022 :
Les recettes santé de l’autruche Rapido :
Ce qu’il vous faut pour atteindre vos objectifs
 

UN NOUVEAU CHEZ RAPIDO

Oswaldo Marcano

La raison pour laquelle il a rejoint Rapido :
J’ai toujours été curieux de savoir comment les livres pouvaient bien être mis en page et produits. Rejoindre Rapido c’était l’occasion parfaite de développer mes compétences de graphiste tout en découvrant la partie technique du monde de l’édition littéraire. Quand on y pense, contribuer à la création d’un livre est une si belle chose !

Le projet qu’il prépare pour 2022 :
Nous allons produire une série de vidéos tutorielles pour aider les gens à créer des fichiers d’impression professionnels, et leur permettre de mieux comprendre les étapes de création d’un livre. J’ai vraiment hâte de vous dévoiler ce sur quoi je suis en train de travailler, qui me permet en plus de travailler en faisant appel à mon autre passion… l’animation graphique !

Benjamin Kwan Teau

Pendant que certains hésitent entre la pilule rouge et la pilule bleue, Benjamin a pour sa part déjà plusieurs coups d’avance ; il est l’architecte de la Matrice Rapido : “Je crée des outils technologiques pour améliorer l’expérience des clients et rendre nos processus plus rapides et plus fiables. Je suis notamment chargé de la gestion de l’espace client et j’aide à concrétiser les solutions de ventes comme Archerie, FlexRapido, EasyRapido… et d’autres surprises à venir, c’est certain, car je souhaite que l’espace client représente pour nos clients une expérience exceptionnelle !”.

À quoi ressemble une journée-type d’un responsable TI ?
La routine ne fait pas partie de mon quotidien, car mes missions sont très variées : résoudre des problèmes techniques, automatiser les tâches, organiser les flux pour que tout le monde s’y retrouve, donner un coup de main pour gérer les ventes en ligne, organiser le prochain 5@7 de l’équipe, faire évoluer nos outils technologiques et même parfois donner un coup de main à la production, pour mieux comprendre la réalité de la fabrication de livres…

Le projet auquel il est le plus fier d’avoir contribué cette année :
J’ai eu beaucoup de plaisir à découvrir le projet « Les animaux pas si heureux » de Julie Dumont et Slimane Henni. C’est un livre qui enseigne les valeurs du respect de son environnement et des êtres vivants aux enfants.

La raison pour laquelle il sait que l’équipe Rapido va faire une meilleure saison que le Canadien de Montréal :
Il y a une forte culture d’innovation et tout le monde participe à sa manière au développement de l’entreprise. Chaque membre de l’équipe est un pilier de l’entreprise.

Son ambition personnelle pour 2022 :
Grâce à l’agrandissement de l’atelier, nous allons enfin pouvoir avoir une table de ping pong au bureau. Mon objectif est très simple : devenir le grand champion de la saison 2022 de Rapido !

LE MOT DU PRÉSIDENT

Simon Dulac

Je ne connais pas de plus grande satisfaction que de créer et d’entreprendre…

A l’origine du projet Rapido, il y a une note que j’ai rédigée sur la mise en œuvre d’une stratégie appelée « stratégie océan bleu ». Un ami m’en avait parlé au cours d’un déjeuner. J’ai acheté le bouquin et j’ai tout de suite été séduit par la simplicité avec laquelle cette méthode permettait de dépoussiérer un « vieux » métier, en repensant sa chaîne de valeur. La question des délais, que je connaissais bien, s’est tout de suite imposée pour générer un véritable saut de valeur pour les clients (À lire : L’ADN de Rapido, c’est la vitesse !).

Lorsque j’ai imaginé le projet Rapido, je n’ai pas seulement voulu saisir une opportunité en créant quelque chose de nouveau dans l’imprimerie. Ce que je voulais avant tout, c’était de créer une entreprise qui ne ressemble à aucune autre, une entreprise dans laquelle je pourrais faire prospérer ce mélange de sérieux et d’enthousiasme, d’expertise et d’imagination que j’ai toujours apprécié au cours de mes différentes expériences professionnelles. A l’époque, j’en ai sûrement fait rire plus d’un avec mes grandes idées. Combien de fois j’ai entendu : « Mais le livre papier, c’est fichu mon vieux ! C’est juste encore bon pour les grands-mères. Tout le monde lira bientôt sur des tablettes. » Sic. On ne peut pas créer sans s’exposer. Aujourd’hui, j’ai l’impression d’avoir réussi à donner vie à ce que j’avais imaginé. Et là où je suis vraiment comblé, c’est que chaque membre de l’équipe partage ma vision de Rapido.

Rapido grandit à une vitesse qui m’impressionne. C’est au-delà de ce que j’avais imaginé au départ et c’est une grande satisfaction pour moi. Mais ce qui me réjouit le plus, c’est de constater que nous atteignons ces résultats avec une équipe qui a du plaisir à travailler et qui partage beaucoup de choses ensemble, y compris en dehors du travail. Le Québec m’a appris qu’on pouvait produire dans la bonne humeur ! C’est tellement mieux. Lorsque j’ai commencé à travailler il y a un certain temps déjà, j’avais une vision idéaliste de l’entreprise. Je l’imaginais comme une communauté humaine à l’exemple de celles du temps des cathédrales, au sein de laquelle les compétences et la confiance s’unissaient pour produire quelque chose de vraiment grand, quelque chose qui résistait au temps. Cette idée du dépassement ne m’a jamais abandonné, même quand les vents me furent contraires. Elle a trouvé toute sa mesure sur le continent nord-américain.
Je suis persuadé que l’une des très grandes forces de Rapido c’est la capacité de son équipe à travailler ensemble sur à peu près n’importe quel sujet. C’est parce que nous sommes tous très flexibles que nous produisons de la flexibilité pour nos clients. Il y a vraiment très peu de frontières dans notre organisation : apporter de l’aide à son collègue par exemple, si on a une expérience qui peut lui être profitable, c’est la norme chez nous. Donner un coup de main si un membre de l’équipe est particulièrement occupé, c’est un réflexe naturel. A titre personnel, quand il y a des imprévus, il m’arrive de reprendre du service sur une chaîne de production. J’adore ça. J’aime participer à tout. Je suis curieux de tout ce qui se passe ici. Rapido possède sans doute la moyenne d’âge la plus jeune dans le marché du livre canadien : 30 ans ! Je crois que c’est assez unique dans ce métier où l’on croise surtout des têtes grises, comme la mienne. C’est vraiment motivant de se faire challenger par toutes ces têtes rapides et bien faites. J’ai l’impression de vieillir moins vite. Merci l’équipe ! Rapido m’étonne par sa capacité à innover dans un secteur où on ne le fait plus tellement, hormis en achetant la technologie de ses fournisseurs. Chez Rapido nous inventons nos propres outils, nous les concevons pour qu’ils soient utiles à nos clients. Et nous nous appuyons toujours sur des technologies simples et flexibles. C’est une règle de base. Vous savez, c’est toujours un bel accomplissement quand ce que vous avez créé vous échappe. C’est un peu comme avec un enfant qu’on élève et qu’on voit s’épanouir. C’est la plus belle des récompenses. Dans notre époque remplie de peurs, de crises et de remises en question, je crois qu’on devrait davantage OSER. Les progrès techniques ont offert à la société tellement d’outils dont elle se sert si mal. Il faut se réinventer plutôt que d’attendre l’arrivée d’une nouvelle technologie. Les vrais leviers du changement sont en nous.